C'est mon amie Martine qui m'a menée sur le chemin des mandalas.

Images, textes parfois, se présentent à nous. Les arranger dans le cercle limite. Là encore parcourir des revues, des motifs qui retiennent notre attention, notre intuition ? Puis organiser cette surface qui ne cesse de nous renvoyer au centre puis à la périphérie.

Alors lire l'image comme un parcours, un oracle.